Shri Mataji - Fondatrice de la Méditation Sahaja Yoga | We Meditate

Shri Mataji

La fondatrice

Fondatrice de Sahaja Yoga

Shri Mataji Nirmala Devi a découvert une méthode unique de méditation appelée "Sahaja Yoga" qui permet la réalisation de l'illumination intérieure et révèle le vrai potentiel de l'humanité. Shri Mataji a consacré toute sa vie au développement et à la diffusion de cette méthode, et aujourd'hui, dans le monde entier, des centaines de milliers de personnes pratiquent Sahaja Yoga.

Une Grande Professeure de Yoga

Shri Mataji a montré qu'il y a une énergie spirituelle maternelle appelée Kundalini en chacun de nous, dont l'éveil conduit à un état de méditation spontanée. Contrairement à de nombreux professeurs qui jadis ne pouvaient partager cette expérience qu'avec quelques personnes, Shri Mataji a pu élever la Kundalini de milliers de personnes en même temps, ce qui était considéré auparavant comme impossible.

La possibilité d'éveiller cette énergie spirituelle intérieure distingue Sahaja Yoga des autres méthodes de méditation. C'est une expérience extraordinaire et vive qui nous permet d'atteindre un état de paix et de satisfaction, de toucher l'essence même de nos êtres et de découvrir nos plus belles qualités.

Essayez une méditation guidée avec Shri Mataji

Commencez la méditation
Travail social

Une Vie Dévouée à l'Humanité

Shri Mataji n’a pas seulement fondé et diffusé la méthode de Sahaja Yoga dans le monde entier. Elle a aussi créé de nombreuses organisations à but non lucratif dans divers domaines de la vie publique.

Qu'il s'agisse d'un centre pour femmes et orphelins démunis, d'écoles internationales avec un programme d'études complet et équilibré, de centres de santé utilisant les méthodes de Sahaja Yoga à des académies d'enseignement des arts classiques, les accomplissements de Shri Mataji frappent par leur diversité.

La Famille

La Vie parmi des Personnalités Hors Normes

Shri Mataji a toujours été entourée de personnes exceptionnelles. Ses parents étaient des universitaires et des militants politiques qui ont joué un rôle important dans le mouvement de libération de l'Inde. Ils ont cherché l'indépendance de leur pays auprès du Mahatma Gandhi, qui avait remarqué l'extraordinaire potentiel de la jeune Shri Mataji et l'avait consultée sur des questions spirituelles.

Tout au long de sa vie, Shri Mataji a souvent fait partie des cercles de personnalités politiques et publiques éminentes par le métier de son mari. Sir Chandrika Prasad Srivastava, a commencé en tant que jeune officier de la fonction publique indienne et a gravi les échelons pour devenir secrétaire privé du Premier ministre indien, Lal Bahadur Shastri. Il a ensuite été nommé Secrétaire général de l'Organisation maritime internationale des Nations Unies à Londres et a occupé ce poste pendant quatre mandats successifs. Son dévouement sans faille à la fonction publique et ses réalisations exceptionnelles lui ont valu la chevalerie de la reine Elizabeth II. Il a été le premier Indien à recevoir un tel honneur après l'indépendance de l'Inde.

Les Premières Années

Shri Mataji est né le 21 mars 1923 à Chindwara, en Inde, sous le nom de Nirmala Salve au sein d'une famille vraiment exceptionnelle. Issue de la dynastie royale indienne des Shalivahana, elle a grandi dans la religion chrétienne suite à la décision de ses ancêtres d'abandonner l'hindouisme, compte tenu du traitement cruel que cette religion infligeait aux veuves. Ses parents étaient très instruits ; son père était un avocat et un scientifique, parlant couramment 14 langues, célèbre pour avoir traduit le Coran en hindi, et sa mère a été la première femme en Inde à être diplômée en mathématiques.

Ses parents ont aussi participé activement à la lutte de l'Inde pour son indépendance de l'occupation britannique, et tous deux ont été emprisonnés à plusieurs reprises pour cela. Shri Mataji elle-même a souvent visité l'ashram du Mahatma Gandhi lorsqu'elle était enfant, discutant avec lui des stratégies pour amener son pays à la libération sociale et spirituelle. En 1942, Shri Mataji, alors adolescente, a même été détenue et torturée par des soldats britanniques pour avoir participé au mouvement de libération. Cependant, cela était considéré comme un sacrifice nécessaire - tant était grande la conviction que la libération intérieure des gens ne pouvait venir qu'après la libération du pays de la domination étrangère.

La jeune Shri Mataji avec sa famille
Shri Mataji avec sa famile, elle est la deuxième en partant de la gauche - au milieu, ses parents.

En 1947, Shri Mataji a épousé un jeune cadre de l’administration indienne, Chandrika Prasad, plus tard connue sous le nom de Sir C.P. Ils ont eu deux filles. Shri Mataji était femme au foyer et a élevé ses filles alors que Sir CP aidait à développer le pays nouvellement libéré, gravissant les échelons politiques et occupant divers postes dans la hiérarchie de l'État. Cependant, Shri Mataji s'est toujours souvenue de son vrai destin - la recherche d'une méthode pour l'illumination spirituelle de l'humanité.

Quand vas-tu enfin commencer ton travail spirituel? Maintenant que tu es libre, tu devrais commencer.commencer.

Le Mahatma Gandhi
en conversation avec Shri Mataji la veille de son assassinat

Les Fondations de ‘Sahaja Yoga’

Shri Mataji Shri Mataji a toujours su que le sens de sa vie était de trouver un moyen d'enseigner la vérité de la méditation au plus grand nombre possible. Elle savait que seule la transformation intérieure de chacun permettra à l'ensemble de la société de changer.

Elle a également vu combien de personnes essaient d'apprendre la vérité et combien de soi-disant "gourous" ont utilisé cette impulsion pure pour leur enrichissement personnel. Après avoir assisté à une conférence d'un de ces pseudo-enseignants, elle a vu comment il manipulait les gens et en a été dégoûtée. Shri Mataji a passé toute la nuit sur une plage de Nargol, dans l'ouest de l'Inde, à contempler ce dilemme. Elle savait que pour avoir une conscience plus élevée d'eux-mêmes, les gens devaient pouvoir dépasser leur mental et se connecter à leur être subtil.

Pgée dans une profondément méditation, elle a senti sa propre Kundalini s'élever le long de sa colonne vertébrale, traverser tous ses chakras jusqu'à percer le dernier, le Sahasrara, au sommet de sa tête. À ce moment, elle a connu un état de sérénité totale et a su que c'était la réponse à ce que tant de personnes recherchaient. Ainsi, le 5 mai 1970, elle a découvert la méthode pour atteindre l'état de méditation, qu'elle a appelé plus tard Sahaja Yoga, qui en sanskrit signifie "union spontanée."

“J'ai vu le tout s'ouvrir et une pluie torrentielle de brise fraîche a commencé à s’écouler de ma tête partout... et j'ai senti que j’étais perdu maintenant. Je n'existais plus. Il n’y avait que la Grâce qui est là, qui était là. J'ai vu cela m’arriver complètement."

De Nirmala à ‘Shri Mataji’

Bientôt, Shri Mataji a commencé à enseigner cette nouvelle méthode à quelques-uns en Inde, éveillant leur Kundalini pour leur donner une Réalisation du Soi. Depuis les temps anciens, après des années de dévouement et de travail, seuls quelques Yogis avaient réussi à atteindre un tel éveil.

Cependant, Shri Mataji a permis à ses premiers élèves de ressentir une brise fraîche sur les paumes et au-dessus de la tête. Ils lui ont donné le nom de Shri Mataji, ce qui signifie littéralement ”sainte mère respectée.”

TRANSMETTRE

Partager l'Expérience

La méthode de méditation découverte par Shri Mataji a vraiment commencé quand elle et sa famille se sont installées à Londres. Ses premiers étudiants étaient hébergés chez elle à Londres. Elle leur a donné leur Réalisation du Soi, leur a enseigné les bases de la méditation et a progressivement reconstruit leurs corps subtils endommagés.

Peu de temps après, elle donnait des interviews à la télévision et à la radio et tenait des conférences dans des salles publiques à travers le pays. Elle a toujours passé beaucoup de temps à répondre patiemment aux questions individuelles. Shri Mataji n'a jamais pris d'argent pour ces conférences en insistant sur le fait que c'est le droit de chaque individu d’accéder à sa propre liberté intérieure.

La Vision

Une Vision Globale

À partir des années 1980, Shri Mataji a commencé à parcourir le monde pour apporter ses connaissances à tous ceux qui souhaitaient les recevoir. En commençant par l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Australie, puis en Amérique du Sud, en Asie et dans la région du Pacifique.

Rien qu'en 1990, Shri Mataji a assisté à plus de 200 événements officiels dans 26 pays et a eu beaucoup plus de réunions informelles entre les deux. Qu'il s'agisse d'un discours dans le hall principal d'une capitale ou d'une conversation informelle dans la maison d'un villageois, chaque conversation et expérience était d'égale importance pour elle.

Sa vision était globale. Elle a cherché à rencontrer tous ceux qui voulaient évoluer, en donnant à chaque personne, sans distinction de race, de religion ou de circonstance, une méthode par laquelle elle pourrait réaliser une transformation intérieure et trouver sa vraie personnalité.

Le Développement Intérieur comme Fondement d'une Société Saine

Shri Mataji, dans ses conférences et conversations, a prêté attention à de nombreux aspects de la vie d'une personne, affirmant que l'état intérieur éclairé par la pratique de la méditation doit trouver une manifestation extérieure dans toutes les sphères de la vie humaine.

Éducation

Éducation Éclairée

Shri Mataji a accordé une attention particulière à la création d'une base solide pour le développement de l'individu, soulignant ainsi l'importance de l'éducation préscolaire. Elle a noté que l'éducation ne devait pas seulement assurer le développement intellectuel et affectif des enfants mais aussi jeter les bases de la moralité et de la spiritualité.

Pour former les enfants en développant l’estime de soi, Shri Mataji attachait une grande importance à la discipline basée sur l'amour et le respect. "Il est de notre devoir de voir que nos enfants deviennent des gens formidables. Plus grands que nous", a déclaré Shri Mataji. "Ils doivent prendre soin de ce monde."."

Shri Mataji a proposé d’intégrer la méditation Sahaja Yoga au système éducatif. Au sein d’un programme d'études complexe, on trouve des moments pour des séances de méditation réguliers. La méditation aide les élèves à améliorer leur attention et leur concentration, et développe un sentiment de confiance en soi, en établir une harmonie intérieure et vis à vis des autres.

Les jeunes de différents pays reçoivent avec succès une éducation décente et établissent des relations harmonieuses basées sur l'empathie et la collectivité, dans des écoles organisées par Shri Mataji en Inde, en Italie, au Canada, en Autriche, aux États-Unis, en République tchèque et en Australie.

Les arts

Pure Créativité

Tout au long de sa vie, Shri Mataji a consacré beaucoup de temps et d'énergie au développement des arts. Elle considérait l'art comme l'un des moyens d'expression les plus beaux mais aussi comme un moyen de soutenir les cultures du monde. En particulier, Shri Mataji a cherché à préserver les riches traditions artistiques de l'Inded.

En 2003, Shri Mataji et son frère ont fondé une Académie des Arts au Maharashtra en Inde. Des étudiants de différents pays sont venus à l'académie pour étudier la musique classique indienne, la danse et la peinture dans un paisible village indien. Shri Mataji a personnellement supervisé le projet architectural du bâtiment de l'Académie.

Au fil des ans, Shri Mataji a parrainé certains des plus célèbres représentants de la musique et de la danse indiennes classiques, les invitant à se produire à divers concerts et programmes. Les interprètes qui ont joué en sa présence décrivent cette expérience comme un tournant dans leur chemin artistique. Beaucoup ont noté que la forte énergie créative de Shri Mataji les avait grandement inspirés à approfondir la maîtrise de leurs compétences et à réaliser leur plein potentiel.

Les efforts de Shri Mataji dans le développement des arts comprenaient un soutien actif au théâtre. Elle a inspiré un groupe d'acteurs talentueux à créer le «Théâtre des valeurs éternelles». Formé en 1996 à Gand, en Belgique, le TEV continue tourner des productions originales qui abordent les thèmes de la spiritualité et de la sensibilisation, développés par des écrivains tels que William Blake, Shakespeare et Léon Tolstoï.

Approche Holistique de la Santé

Shri Mataji a étudié la médecine pendant plusieurs années jusqu'à ce que les émeutes liées à la partition de l’Inde la forcent à quitter l'école en urgence. Élevée dans une tradition qui reconnaissait le lien entre la spiritualité et la santé, Shri Mataji s'est consacrée à étudier la méditation et à observer comment elle agit sur une personne aux niveaux mental et physique.

Shri Mataji a observé le comportement humain et son influence sur le système subtil - des chakras (plexus nerveux) et des canaux (systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques). Elle a vu comment un comportement extrême au niveau physique, mental et émotionnel, pouvait conduire à une détérioration de la santé. Elle savait qu’une énergie féminine, appelée "Kundalini" dans les anciens écrits indiens, pouvait apporter un équilibre à cet état physique et émotionnel. Et elle a trouvé un moyen d'éveiller cette énergie féminine nourrissante chez tous.

"Cette Kundalini, quand elle passe par ces six centres, illumine ces centres, les nourrit et les intègre - donc vous êtes totalement bien. Ce n'est pas comme si une partie du corps était traitée, une autre partie était négligée - en totalité, avec un équilibre total. Et elle vous met sur le chemin central de l'équilibre."

Shri Mataji a souligné que Sahaja Yoga améliore la santé, mais son objectif n'est pas de guérir, c'est un bénéfice de l'éveil de la kundalini par la Réalisation du Soi.

Shri Mataji donnant une conférence sur le système subtil

Par exemple, le Dr Ramesh Manocha, médecin généraliste et chercheur au Département de thérapie naturelle du Royal Hospital for Women à Sydney en Australie, cite des résultats convaincants de l'influence positive de la méditation Sahaja Yoga dans le traitement et la prévention de divers troubles, notamment l'hypertension, l'asthme, et l’hyperactivité. Selon le Dr Manocha, le silence mental établi pendant la méditation, est associé à un caractère unique d'activité physiologique. Il note que parmi les nombreuses méthodes de méditation et de relaxation, la méditation par la méthode de Sahaja Yoga s'est révélée efficace en termes de traitement thérapeutique.

En 1996, Shri Mataji a fondé le Centre international de recherche et de bien-être Sahaja Yoga à Belapur, près de Mumbai, en Inde. La clinique accepte maintenant des patients du monde entier. Le diagnostic et le traitement impliquent l'utilisation de de méthodes Sahaja Yoga en plus de la pratiques médicale ayurvédique. Par rapport à la médecine occidentale traditionnelle, l'utilisation de la méditation dans le traitement conduit à une stabilisation significative de la pression artérielle, à une réduction des niveaux de stress et au renforcement du système immunitaire, et des études sur d'autres effets sont en cours .

Reconnaissance Mondiale

Tout au long des 41 années que Shri Mataji a passées à diffuser Sahaja Yoga, elle a reçu de nombreux prix, nominations et distinctions de la part de chefs d'État et d'institutions notables du monde entier.

“Une source d'espoir pour l'humanité”

Claes Nobel, petit-neveu d'Alfred Nobel
Discours public au Royal Albert Hall, Londres, 1997

En 1996, elle a été nominée pour le prix Nobel de la paix et en 1997, elle a reçu une reconnaissance personnelle de Claes Nobel, le petit-neveu d'Alfred Nobel. Dans un discours public au Royal Albert Hall de Londres, Nobel a parlé avec un profond respect pour la vie et l'œuvre de Shri Mataji, décrivant Sahaja Yoga comme 'un point de référence pour déterminer le bien du mal.'

En accordant le titre de membre honoraire de l'Académie des arts et des sciences de Petrovskaya à Saint-Pétersbourg, une distinction jamais reçue par 12 personnes, dont Einstein, l'institution a félicité Shri Mataji avec les mots `` Vous êtes encore plus haut que la science ''. et l'admiration de représentants de tous les secteurs de la société qui met en évidence la valeur des enseignements de Shri Mataji.

Quelques moments marquants de la vie de Shri Mataji:

Italie, 1986

Le gouvernement italien proclame Shri Mataji personnalité de l'année.

Moscou, Russie, 1989

Suite à la réunion de Shri Mataji avec le ministre de la Santé de l'URSS, Sahaja Yoga reçoit le plein soutien du gouvernement, y compris le financement de la recherche scientifique.

Saint-Pétersbourg, Russie, 1993

Élue membre honoraire de l'Académie Petrovsky des arts et des sciences. Shri Mataji ouvre la Conférence internationale sur la médecine et la connaissance de soi, qui devient par la suite une conférence annuelle.

Son Héritage

Shri Mataji a créé des jardins d'enfants et des écoles, des centres médicaux et des maisons pour les défavorisés, des académies d'art et des projets sociaux, mais son héritage est bien plus important que tout cela. Aucun monument ni organisation non gouvernementale ne pourrait démontrer le véritable héritage de Shri Mataji Nirmala Devi: il va bien au-delà de tout cela.

La vision de Shri Mataji n'était pas de créer des organisations - son message est centré sur la personne, sur le "je" intérieur. Elle a également insisté sur la liberté de l'individu: avec Sahaja Yoga, il n'y a pas de prescriptions générales, il n'y a que la conscience intérieure de ce qui est bénéfique pour le développement spirituel de chacun .

En initiant de profonds changements personnels à travers l'éveil de la Kundalini et la méditation, Shri Mataji a enseigné aux gens comment viser et atteindre des objectifs plus élevés que le simple succès matériel ou le pouvoir. "Nous devons parvenir à la paix intérieure", a-t-elle déclaré. Shri Mataji a noté que seul le dévouement aux valeurs spirituelles universelles peut résoudre les problèmes mondiaux de l'humanité.

"Les préparer pour qu'ils puissent résoudre leurs problèmes, c'est ce que je dois faire ... Vous devez être un médecin pour vous-même. Vous devez être un gourou pour vous-même."

Son héritage n'est pas une philosophie, une doctrine ou un concept. C'est une expérience transformatrice extraordinaire - la Réalisation du Soi. Reconnaître son essence spirituelle et le pouvoir de changer notre monde par la racine en commençant par soi-même, voilà le véritable héritage de la vie de Shri Mataji.

Son travail a conduit à la création d'une communauté internationale dynamique en développement, qui rassemble des praticiens de Sahaja Yoga dans plus de 95 pays. Tous sont unis par le désir d'une transformation spirituelle intérieure et d'un changement global.

Shri Mataji en Belgique