La Kundalini | We Meditate

La Kundalini

Qu'est-ce que la Kundalini?

En chaque être se trouve une énergie située dans le sacrum, l'os triangulaire vers la base de la colonne vertébrale, (le mot sacrum signifie "sacré" en latin). Cette énergie est connue en sanskrit sous le nom de Kundalini, ce qui signifie littéralement "enroulement", parce qu’elle est recroquevillée en trois spires et demie.

Lorsque cette énergie est éveillée, elle monte le long de la colonne vertébrale et traverse la zone de la grande fontanelle - la partie de la tête qui est molle chez les bébés. Le mot "fontanelle" est dérivé de l’ancien Français "petite fontaine". Alors, lorsque la Kundalini sort au-dessus de la tête, on peut la percevoir comme une brise fraîche ou même comme de l'eau qui jaillirait d’une fontaine.

WeMed_JPGs__465_of_534_.jpg

Kundalini et Méditation

L’énergie Kundalini est généralement à l'état dormant. Le but de la méditation est d’éveiller cette énergie afin que ses qualités puissent se manifester. Elle peut être éveillée par notre pouvoir de pur désir, le désir de connaître notre vrai moi, notre esprit, en d’autres termes, le désir d’avoir notre Réalisation du Soi.

Notre vrai moi nous est souvent caché par les pensées et les émotions, mais quand le Kundalini se lève, il nous amène spontanément dans un état de méditation. Ainsi, nous pouvons nous détacher de ces pensées et de ces émotions qui nous encombrent pour vivre la joie pure et la paix qui existent en chacun de nous.

Les effets de la Kundalini peuvent être ressentis sur le système subtil, qui est représenté au niveau physique comme le système nerveux central. Les canaux gauche et droit sont le système nerveux sympathique, et l’axe central est le système nerveux parasympathique. Lorsque le Kundalini s’élève, elle passe le long de notre colonne vertébrale à travers les principaux plexus nerveux qui sont des centres d’énergie, appelés "chakras" en sanskrit.

Ces plexus nerveux contrôlent toutes les énergies à l'œuvre dans notre corps et sécrètent des hormones. Ils sont à l’origine de toutes nos activités physiques, mentales et émotionnelles. Ainsi, chaque chakra est associé à certains traits physiques, mentaux et émotionnels. Lorsque nous éprouvons des troubles au niveau mental, émotionnel ou physique, cela est lié à un "blocage" ou à une tension dans ces chakras.

Try Meditation

La Kundalini est une Énergie Maternelle

Lorsque l’énergie Kundalini s'élève à travers nos chakras, elle libère ces tensions en nous purifie de ces blocage et nous rééquilibre, mais elle éveille aussi les qualités associées à chaque chakra. C'est pourquoi on dit souvent de la Kundalini que c'est une énergie maternelle car elle nourrit notre être.

‘La Kundalini est la mère spirituelle de chacun de nous.’

Shri Mataji Nirmala Devi

Ce processus est un événement spontané qui est engendré lorsque la Kundalini est élevée par notre désir pur. On ne peut pas le déclencher par des efforts mentaux ou physiques, on ne peut pas éveiller la Kundalini par des exercices. La vraie méditation est une conscience alerte mais sans pensées car c'est dans le silence mental que ce processus vivant agit en nous.

Le cerveau conscient ne reconnaît pas les processus inconscients qu’il ne peut pas nous montrer. Mais après la Réalisation du Soi, on peut ressentir le pouvoir de transformation de la Kundalini qui est au-delà du mental et de la rationalité humaine. Elle nous élève à un niveau plus élevé d’existence, au-delà de notre ego et de nos conditionnements. Ainsi, notre Kundalini accélère le processus vivant de l'évolution.

‘J’espère que la plupart d’entre vous obtiendra la Réalisation aujourd’hui. Et que vous deviendrez vous-même en murissant grâce à elle. Peu à peu, la Kundalini vous fait mûrir.’

Shri Mataji Nirmala Devi

Kundalini et Yoga

Lorsque la Kundalini passe par tous les chakras et transperce la fontanelle, nous sommes amenés dans un état de conscience sans pensée. Toutes les pensées et les émotions qui nous coincent dans le passé ou nous projettent dans l’avenir s'atténuent puis disparaissent, ce qui nous permet de vivre le moment présent.

Ainsi, notre attention devient éclairée et notre conscience devient collective car nous sommes pleinement conscients de notre environnement. C’est le moment du vrai Yoga, qui signifie «union» en sanskrit. Vous devenez connecté avec tout ce qui se passe autour. Ce n’est pas un effort, juste un événement spontané qui arrive quand la Kundalini s'élève.

L’éveil de la Kundalini est irréversible, tout comme tous les processus vivants. Cependant, pour soutenir les effets de l’éveil de la Kundalini, la méditation régulière doit être pratiquée afin de continuer à élever cette énergie. Comme tout muscle dans le corps, plus elle est utilisée, plus elle devient forte.

Plus on méditera, plus la Kundalini sera capable de nettoyer nos chakras car on sera amené plus souvent dans un état de conscience sans avoir vbesoin d'une réflexion mentale pour apprécier le moment présent. Ces plages de méditation pure, où se met en place ce processus spontané, se trouvent entre les vagues de pensées de notre mental. Avec la pratique, elles s'allongent de plus en plus.

La Conscience Vibratoire

Les vibrations sont la manifestation physique de l’éveil de notre Kundalini, et peuvent être principalement ressenties au sommet de la tête et sur les paumes des mains. Plus nos chakras sont nettoyés subtilement par notre Kundalini, plus notre sensibilité aux vibrations est grande nos chakras se nettoient par notre Kundalini, plus notre sensibilité aux vibrations est grande.

Nos mains sont comme la carte de notre système nerveux subtil car chaque partie de la main correspond à un chakra. Ainsi, lorsque la Kundalini est éveillée, les sensations, ou vibrations, qui sont ressenties sur la main indiquent l’état du chakra. Une fraîcheur indique un état équilibré et propre du chakra, une chaleur ou des picotements indiquent un certain blocage dans le chakra, ce qui créé une friction quand la Kundalini tente de passer au travers.

La manifestation de l’énergie Kundalini en tant que chaleur, fraîcheur, vibrations, témoigne de l’état intérieur de notre être. Aucun effort, aucune pensée ni analyse n’est nécessaire. Nous pouvons savoir où se trouve le blocage, s’il est mental, émotionnel ou physique. Si nous pouvons très vite détecter les déséquilibres, nous pouvons aussi y remédier au niveau énergétique et même empêcher de nombreux problèmes avant leur apparition.

Kundalini et Connaissance de Soi

Par le biais des vibrations, la Kundalini agit comme notre guide pour la croissance et la découverte du Soi. Comme une mère, elle nous montre où nous nous trompons et dans quels domaines nous pouvons améliorer notre bien-être général. Elle nous montre ainsi d'où vien tle problème, qu'il soit mental phusique ou émotionnel.

Comme la Kundalini répond à notre pure aspiration à grandir, quand on veut tenir compte de cette énergie, tout ce que nous vivons est pour notre bien-être, même si sur le plan mental nous ne le comprenons pas forcément au départ.

La meilleure façon d'aborder cette méditation est de traiter cela comme une expérience. Garder l'esprit ouvert nous permet de prendre du recul sur nous-même. Alors, si nous sommes prêts à nous confronter à nous-mêmes, cela fonctionne encore plus facilement. Tous les êtres humains sont imparfaits, et tout défaut au sein de notre être doit être traité avec détachement, car il ne fait pas partie de notre véritable nature.

La Kundalini dans les textes anciens

La Kundalini est le reflet d'une énergie universelle. Elle a reçu de nombreux noms selon les différentes civilisations. Les Japonais l'appellent "Ki" et les Chinois "chi". Le peuple Kung du Kalahari appelait ce même pouvoir "n/Um". Les Grecs appellent cette énergie "Pneuma", et l'Islam parle de "Rûh". Dans la tradition indienne, elle est le reflet de la Mère Primordiale, l'Adi Shakti. Le Christ l'a appelée Saint-Esprit. Le vent du Saint-Esprit que les disciples du Christ ont ressenti à la Pentecôte est en fait la même brise fraîche de la Kundalini que l'on peut sentir sur les paumes des mains et sur le sommet de la tête. Le poète et grand saint Dnyaneshwara, né en Inde au XIIe siècle est l'un de ceux qui l'ont décrite le mieux, comme on peut le lire dans son Dnyaneshwari.

‘La Kundalini est llune des plus puissante énergies. Le corps entier du chercheur se met à rayonner par l'élévation de la Kundalini. Grâce à cela, les impuretés indésirables du corps disparaissent. Le corps du chercheur semblent être devenu très proportionné et ses yeux brillent .’

Dnyaneshwara
du livre 'Dnyaneshwari'

Plusieurs cultures font également référence à une énergie vitale à laquelle on peut accéder lorsqu'on est équilibré. Par exemple, certaines tribus amérindiennes croyaient en une énergie située à la base de la colonne vertébrale, mais elle était si sacrée, qu'il leur était même interdit de prononcer son nom.

Les références égyptiennes à la Kundalini étaient beaucoup plus symboliques. On disait qu'Osiris (le Dieu de l'au-delà) s'élevait au ciel sur la colonne vertébrale de sa mère, la déesse Nout, les vertèbres servant de marches à une échelle. Cela ressemble à l'ancien concept indien de l'illumination, selon lequel le chercheur s'élève vers un état de béatitude. On disait que la Kundalini était une énergie individuelle spécifique à chaque personne, et donc lorsque la Kundalini de cette personne s'éveille, sa conscience s'élève le long de cette "échelle" vers un état supérieur.

Dans la culture sumérienne, le système subtil est représenté par deux serpents enlacés autour d'un axe central, se touchant en sept points. Le canal central est le chemin de la Kundalini. Ces sept points sont les sept chakras du corps et les deux serpents représentent les canaux gauche et droit. L'image du serpent en relation avec la Kundalini est également présente dans l'hindouisme, où les adeptes croient que le serpent cosmique Ananta nous a créés, et que la Kundalini est le reflet de ce pouvoir de création en nous tous. De même, les Aztèques vénéraient "Quetzalcoatl", le Dieu-serpent, en tant que créateur de l'humanité.

Dans le judaïsme, la "Shekhina" est l'aspect féminin du Dieu Tout-Puissant. En hébreu, le mot "Shekhina" est dérivé du verbe biblique "shakhan", qui signifie "l'acte d'habiter", mais qui est employé au féminin. Ainsi, au début de l'ère talmudique, "Shekhina" était l'aspect féminin de Dieu qui habitait parmi les gens et pouvait être appréhendé par tous les sens.

Ainsi, tout au long de l'histoire et partout dans le monde, il y a eu une prise de conscience d'une énergie maternelle qui réside en chacun de nous. Toutes ces cultures et civilisations ont compris, à leur manière, que grâce à notre lien avec elle, nous pouvons nous intégrer à la création à partir de laquelle nous avons commencé et réaliser notre véritable potentiel.

‘Le résultat de cet éveil, c'est qu'il se passe que vous atteignez votre Réalisation du Soi, votre Soi. Deuxièmement, lorsque cette puissance est éveillée, elle s'élève et passe par six centres d'énergie subtile dans votre corps, en les nourrissant et les intégrant.’

Shri Mataji Nirmala Devi
- N.b. Le premier centre énergétique se trouve en deça de la Kundalini.

La Kundalini et Sahaja Yoga

Jadis, la Kundalini était éveillée après des décennies d'efforts et de dévouement intenses. Très peu d'individus avaient réussi ce grand exploit, et encore, suite à de nombreuses épreuves. Même si de grandes saints sont nés avec leur Kundalini déjà éveillée,ile ne savaient pas comment éveiller la Kundalini des autres.

Cependant, en 1970, Shri Mataji Nirmala Devi a découvert une méthode de méditation pour se connecter sans effort à notre énergie Kundalini. Depuis sa naissance, elle avait une connaissance aiguë de sa propre nature spirituelle, mais ne savait pas comment présenter cela aux autres. Elle ressentait la confusion et la souffrance chez les gens, et a cherché un moyen d'aider l'humanité.

Le 5 mai 1970, sur une plage tranquille de Nargol, en Inde, une expérience spirituelle divine remplit tout son être et soudain, elle eut la réponse à Sa question. Elle découvrit un moyen de donner la Réalisation du Soi en masse, et ainsi de faciliter la transformation intérieure. C'est ainsi qu'est né Sahaja Yoga, qui signifie littéralement "Union Spontanée" en sanskrit.

En essayant d'abord cette expérience sur les personnes proches d'elle, Shri Mataji a vu comment elles ont été transformées mentalement, physiquement et spirituellement. Dès lors, elle voyagea inlassablement à travers le monde, élevant les Kundalinis de centaines de milliers de personnes, et leur montrant comment élever la Kundalini des autres.

‘La seule chose que vous devez noter, c’est que l'éveil de la Kundalini aboutissant à la Réalisation de Soi est un processus vivant de l’évolution pour lequel on ne peut rien payer. C'est comme de mettre une graine en terre. Elle germe parce que la Terre Mère a le pouvoir de la faire germer et que la graine a une qualité germinative intégrée.’

Shri Mataji Nirmala Devi

Shri Mataji n'a jamais fait payé cette expérience qui a le potentiel de changer le monde pour le mieux. Elle a soutenu que c'était un droit de naissance de chaque être humain. Même si les institutions et les gouvernements essayent de stabiliser la paix de la société, s'il n'y a pas de paix en soi, il est difficile de la créer de l'extérieur.

Réalisation de soi avec Shri Mataji Nirmala Devi (en anglais)